• facebook
  • twitter
  • linkedin
  • art

ÉCOLE FRANÇAISE de la deuxième moitié du XVIIIe siècle.…

Lot 12
1 500 - 2 000 €
Laisser un ordre d'achat
Votre montant
 €
Enchérir par téléphone
Enchérir par téléphone

ÉCOLE FRANÇAISE de la deuxième moitié du XVIIIe siècle.…

ÉCOLE FRANÇAISE de la deuxième moitié du XVIIIe siècle.
Portrait présumé d’un officier supérieur des hussards de Bercheny, vers 1750- 1760
Huile sur toile.
80 x 61 cm
Petites restaurations anciennes

Historique :
Il s’agit ici d’un officier, ce que confirment ici la bordure de la pelisse en fourrure blanche (au contraire de la troupe, en fourrure noire), la perruque, les dentelles aux parements et surtout la croix de l’Ordre royal et militaire de Saint Louis, d’un modèle du règne du Roi Louis XV.
Notre homme respecte la tradition des hussards, en portant la moustache au naturel, qui fait évidemment contraste avec la perruque poudrée.
La pelisse est bleue céleste au modèle des hussards de Bercheny, gansé et galonné de laine blanche. L’absence des parements écarlates distinctifs de l’unité est là aussi la marque d’un officier, probablement supérieur.
Le gilet est garance (il deviendra bleu céleste comme la pelisse par la suite). La ceinture, caractéristique des hussards, est bien au modèle en laine garance, à coulants argent.
Le galon de dentelle à motif rocaille présent sur la pelisse comme sur le gilet précède celui qui sera adopté réglementairement dans les hussards « Bercheny » et ceux du régiment « Colonel Général » vers 1770 : « (le régiment) porte un petit galon jaune de cinq lignes à l’extrémité extérieure des ganses formant boutonnières, sur la pelisse et le dolman ».
Premier des régiments de hussards levés au service de la monarchie française (1719), le Régiment de Bercheny, du nom de son propriétaire hongrois Ladislas Bercheny, était composé de cavaliers hongrois recrutés dans l’Empire ottoman. D’une grande bravoure et d’un tempérament légendaire, les hussards se firent une place à part au sein des armées royales, révolutionnaires puis impériales : il est devenu alors le 1errégiment de hussards.
Le 1er régiment de hussards parachutistes est de nos jours l’héritier des traditions des hussards de Bercheny et les armoiries de son fondateur apparaissent toujours sur l’insigne de l’unité.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue